Le souffle du changement

Ces derniers jours, il y avait un malaise. J’avais prévu d’écrire, j’avais envie d’écrire, mais rien ne venait. Je ne savais pas par où commencer. J’avais pourtant une longue liste… et une petite voix dans mon oreille qui me chuchotait « à quoi bon ? »

Heureusement, je sais quoi en faire, de ces petites voix ! Et la semaine de production a viré à la semaine d’introspection. Gros dodo, fiction à gogo, journal, des heures à contempler les poils de mon assistante préférée occupée à ronronner sous mon nez en lui racontant ma vie.

En début d’année, comme depuis plusieurs années, je me suis établi une feuille de route. Tu veux du symbole ? Je l’ai perdue. Impossible de remettre la main dessus.

Qu’importe, je savais où retrouver tous les éléments. J’en ai recréée une.

Et en la contemplant, là, je vois comme je ne l’ai pas respectée. Le nez dans le guidon, à chercher des conseils marketing, à tout faire comme il faut, à m’énerver parce que ça ne marchait pas comme je voulais. À m’emm…er, aussi. C’était pas fun.

Oubliant l’essentiel.

Oubliant tout ce qui fait ma force.

Oubliant toute spontanéité. Or, comme me le répète régulièrement mon amie Marielle de Sweet Time « mais tu sais bien que ce qui marche le mieux, c’est ce que tu fais spontanément, sans te poser de questions ! »

J’en ai de la chance d’avoir des amies comme ça

J’ai poursuivi mon introspection. Je me suis demandé « qu’est-ce que je veux dans ma vie ? »

Plein de choses ne résonnent plus. Elles dégagent. Le grand ménage de printemps, c’est maintenant !

D’autres me font envie. Au lieu d’attendre 1000 ans voir si j’en ai toujours envie, je mets la machine en branle pour les faire arriver. Je les jugerai plus tard.

Donc, au programme d’ici l’été…

Les soins collectifs mensuels, c’est fini pour l’instant. Tout comme le Cocon.

À partir du 1er mai, je ne proposerai plus de soin énergétique. Ce sont dont les derniers jours si tu veux en profiter. Tu peux réserver ici.

Pour faire le plein de bonnes ondes, il restera Libération par l’écriture. L’offre de lancement se terminera le 1er mai, c’est donc le moment pour te lancer dans une métamorphose en profondeur et déployer tes ailes à prix tout doux : tu peux réserver ici.

Le programme gratuit 7 jours pour mieux t’aimer reste accessible pour remettre un peu d’amour dans le quotidien des femmes sous pression (allez, des hommes aussi) : tu peux t’inscrire ici.

Je prévois deux ateliers à Paris les 10 et 12 juin : un de libération par l’écriture (en groupe, ça va être fun !) et un orienté sur l’amour de soi. Fais-moi signe si ça t’intéresse 🙂

Dans les tuyaux, deux programmes : l’un sur l’amour de soi (la grande prêtresse auto-proclamée du self-love, c’est moi !) et un sur changer les histoires qu’on se raconte et revenir à soi.

Davantage de blabla de ma part… plus de freestyle. Plus de spontanéité. Je pense à vous tous les jours, j’ai envie de papoter avec vous tous les jours, sans contrainte, sans calendrier éditorial. D’ailleurs, le billet de demain n’aura rien à voir avec les précédents. Freestyle, j’ai dit !

Voilà, je reviens à moi. Je walk mon talk. J’avais perdu ma feuille de route, j’avais oublié où j’allais. J’ai retrouvé mon nord, et ça me fait rudement plaisir 🙂

À bas les « il faut », rien ne vaut le flow !!!

**
Eva, aventurière de canapé, sorcière en chef, grande prêtresse du self-love 😉

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.