Vivante
Vivante palpite au creux du ventre, au creux de l’âme.

Vivante me relie aux autres, au divin, à l’univers, sans contraintes, sans limites, sans peurs.

Vivante capte la vibration de l’univers tout entier. Vivante envoie ma vibration dans l’univers tout entier, parce que tout est relié.

Vivante, c’est être à l’écoute, et enthousiaste, et inspirée, mais en plus fun et plus passionné.

Vivante, c’est l’aventure. Au bout du monde, au coin de la rue, sur mon canapé.

Oui, vivante. Là, bien présente, en moi et dans le monde.

Vivante, c’est fun, c’est joyeux. Ce sont des rigolades, toute seule dans mon coin (eh oui), ou bien accompagnée.

Vivante, c’est être suffisamment nourrie, suffisamment ancrée, suffisamment présente pour pouvoir explorer, partir à l’aventure, m’amuser et créer.

Vivante, c’est savoir que toutes les bases sont couvertes, et que je peux me consacrer à l’essentiel, à ce qui est important pour moi, à ce que je fais, petit colibri, pour changer le monde.

Vivante, c’est prendre soin de la Terre, de Gaïa (eh ouais) et de ses enfants. Les respecter et les aimer comme je me respecte et je m’aime.

Vivante, ça va tellement plus loin que libre.

Libre m’a bien guidée, libérée (délivrée !) de suffisamment de peurs pour que je ne me contente plus d’exister.

Vivante, c’est tellement plus grand que ça. C’est l’éclat de rire incontrôlable parce que je suis bien là, à ma place, dans le monde, c’est le vent sur mon visage, dans mes cheveux, c’est cette électricité en moi qui me rend légère comme une bulle.

Vivante, c’est poser le doigt sur cette veine qui palpite au creux de mon poignet, et m’émerveiller que toutes ces particules nées dans les étoiles se soient regroupées dans cette constellation de cellules juste pour m’accueillir.

Vivante, c’est être reconnaissante pour ça, pour chaque petit miracle. Et émerveillée.

Oui, vivante, c’est laisser la place à l’émerveillement. Et vouloir en profiter, autant que possible, parce que c’est ce qui donne toute sa saveur à la place que j’occupe dans l’univers.

Vivante, c’est être ivre d’amour, pour moi et pour les autres, et nous souhaiter tout le meilleur du monde.

Vivante, en fait, c’est être parfaitement reliée à moi-même, et à tout le vivant qui m’entoure, qu’il soit humain, animal ou végétal, qu’il soit la terre, les pierres, ou l’électricité, qu’il soit l’eau, le feu, ou l’air, qu’il soit vibration, énergie ou même temps.

Vivante, ici et maintenant.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.