Walk your talk

Walk your talk, disent les anglo-saxons. J’adore cette expression. Fais ce que tu dis.

Hier, j’ai suivi un (excellent) atelier de Lyvia débloque et je crois qu’une de mes plus grosses prises de conscience, à répétition, a été « Mais je le sais, ça ! Pourquoi je ne le fais pas ??? »

C’est assez terrible comme prise de conscience. Te rendre compte que tu as les clés en main pour que tout aille bien, mais que tu ne les utilises pas. À la place, tu tapes à la porte comme une dératée. Et tu es furieuse qu’elle ne s’ouvre pas toute seule.

Par exemple, tu sais (ou pas) que tu as besoin de prendre soin de toi. Mais ça passe à peu près au 32e rang de tes priorités. Tu te couches trop tard, tu manges une cochonnerie devant ton écran au lieu d’un vrai repas, tu zappes le sport, la méditation ou l’activité qui te permet de garder la pression à un niveau supportable. Parce que tu n’as pas le temps.

Ha !

Et finalement, tu t’enfermes dans une cocotte-minute. La seule question, c’est quand tu vas passer le point de non-retour. (J’ai toujours trouvé les cocottes-minute terrifiantes.)

Tu sais que tu es ta première ressource. Tu le sais, n’est-ce pas ? Si on se cause régulièrement, ou même de temps en temps, je te l’ai sûrement dit. Et tu as beau le savoir… tu ne fais pas le nécessaire, même pas pour te bichonner, mais juste pour assurer les bases.

(Je plaide coupable aussi.)

Je prends donc la décision solennelle de walk mon talk. De faire tout ce qui est bon pour moi et pour Eva raconte des histoires. Parce qu’après tout, je passe suffisamment de temps à discuter avec moi-même, je sais ce dont j’ai besoin.

Because I’m mine, I walk the line.

Et toi, le sais-tu ? Plus important encore : le fais-tu ?

**
Eva, aventurière de canapé, chenille en chef, sorcière à ses heures

Psst, la semaine prochaine, je te parlerai self-love. Et pour alléger un peu ton quotidien de femme sous pression, je te proposerai de passer à la pratique avec un challenge « 7 jours pour mieux t’aimer ». Tu peux t’inscrire dès maintenant !

Relèveras-tu le défi ? 

(J’ai l’impression d’être She-Ra, d’un coup !)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire